globe compass anchor2

Alpen Yacht Concept

Naviguez sans limites

Performant à toutes les allures

Coque moderne à bouchains évolutifs : Essence même du concept TERRITOIRE

Nous avons délibérément fait ce choix car nous voulions que les retombés du monde de la compétition, plaçant les Français à la tête des meilleurs architectes, puissent profiter à celui de la croisière hauturière. Le dessin et les lignes de la coque de TERRITOIRE 11.80 sont sans appel. (voir photo).

Nous avons voulu un bateau de croisière hauturière performant pour plusieurs raisons :

  1. La vitesse apporte de la sécurité car elle permet de s’écarter plus rapidement d’un centre dépressionnaire. Elle permet aussi de s’écarter des dangers de la cote, et de s’éloigner rapidement d’une zone mal fréquentée (vents violents et instables, grosses houles, courants contre houle etc…)
  2. La vitesse apporte de l’autonomie car elle rétréci le temps de parcours, ce qui est appréciable lors des travers d’océaniques.
  3. La vitesse restera toujours une essence de plaisir en mer.

Poids lège raisonnable

Pour être performant un voilier ne doit pas être lourd. L’influence du poids agit sur sa vitesse, son confort et sur la force exercée sur son gréement.

Contrairement à l’idée reçu, la construction bien maitrisée d’un quillard en Strongall® permet de réaliser un gain de poids d’au moins 10% par rapport à une coque classique en composite. (voir tableau comparatif)

Rapport Poids/surface de voile supérieur à 4,5

Un des paramètres important utilisé outre Rhin et en Europe du nord pour déterminer le potentiel sous voiles d’un bateau est le Rapport Poids/ Surface de voile. Plus ce rapport est élevé plus le potentiel théorique du voilier est intéressant. Ainsi un voilier de course devrait avoir un rapport supérieur à 5 et un bon voilier de croisière un rapport supérieur à 4. (voir tableau comparatif).

Plan antidérive efficace au prés

Le plan antidérive permet à un voilier de pouvoir faire route au prés. L’efficacité du plan antidérive influencera l’angle de remonté au vent ainsi que sa capacité à ne pas déraper et/ou marcher en crabe. La surface immergée de la coque et la surface du plan antidérive sont des paramètres à ne pas négliger.

Avant affuté

TERRITOIRE se doit d’être performant au prés. Pour se faire le rapport Longueur/largeur est raisonnable. Son étrave est étroite pour ne pas buter et ralentir dans la vague.

Arriére porteur fait pour planer

TERRITOIRE se doit d’être performant au portant, son arriére est large pour pouvoir bien se caler et profiter de ses bouchains évolutifs. L’arrondi de sa voute arriére est dessiné pour faciliter son départ au planning.

Bonne raideur à la toile

Une bonne raideur à la toile permet de porter plus longtemps et/ou d’augmenter la surface de voile. Elle permet aussi de naviguer plus à plat afin d’exploiter pleinement les lignes de sa coque (bouchains évolutifs).

Plan de pont et de voilure permettant de nombreuses combinaisons

Le gréement « Cotre » est de loin le meilleur choix pour un voilier hauturier car ce gréement à plusieurs voiles d’avant, autorise une multitude de combinaisons. Ce qui permet de porter la bonne surface de voile par rapport à la force du vent et de la mer. L’ensemble des combinaisons permet de choisir et de maintenir un bon équilibre sous voiles. Ce bon équilibre sous voiles et la garanti d’un comportement sain et confortable, et permet de réaliser de bonnes performances à la voile.